1er Blog de cuisine d'étudiants since 2008

Quelle banque en ligne choisir pour ouvrir un compte bancaire ?

Lorsqu’on est étudiants les entrées d’argent sont minces, et les sorties d’argent souvent plus importante. Il est donc important de bien gérer ses comptes et aussi et surtout d’avoir un compte bancaire chez une banque qui est à la fois souple et qui propose des services en ligne.

Etre étudiant, est souvent synonyme d’un compte bancaire très mince, et de gros découverts à la fin voir, au début du mois. Cuisine Etudiante, vous propose un rapide tour d’horizon des comptes bancaires en ligne ou dans des banques de réseaux pour éviter d’avoir des dépenses inutiles supplémentaires et pour ouvrir un compte bancaire qui soit en adéquation avec votre vie d’étudiant.

Les dépenses VS les entrées sur votre compte

Lorsqu’on est étudiant, les types de dépenses sont souvent les mêmes :

  • Les études : si on entre dans une école privée, ou qu’on est pas boursier, étudier ça coûte potentiellement beaucoup d’argent. Frais d’inscription, paiement de l’année scolaire, livres, matériel, etc. Autant de dépenses nécessaires pour le bon déroulement des études qui pèsent grandement sur le budget d’un étudiant et qui peuvent en mener certains à prendre un crédit.
  • Le logement : certainement le plus gros poste de dépense, qui se décompose en plusieurs dépenses plus ou moins importantes. La caution, le loyer, l’électricité, l’eau, les réparations à la charge du locataire, les impôts locaux et la taxe d’habitation…
  • L’alimentation : on est quand même sur un blog de Cuisine Etudiante et on ne saurait oublier que l’alimentation représente un budget important.
  • Les déplacements : qu’il s’agisse de l’abonement à la ligne de bus locale, au métro, les tickets de bus pour rentrer voir sa famille le week-end, ou l’essence et l’entretient d’une voiture ou d’un scooter, le budget déplacement chiffre également assez vite.
  • Les sorties : parce que non, on ne peut pas passer une années entière sans sortir de sa chambre de cité U. Et même si on ne sort pas tous les soirs, sortir avec des amis ça chiffre vite.

A noter : C’est à chacun de faire une liste complète de ses dépenses, en les répartissant dans deux catégories : les dépenses récurrentes (ou mensuelles) qui tombent tous les mois, et les dépenses occasionnelle qu’il faut néanmoins prévoir.

Une fois les dépenses listées, on sait à peut prêt combien on a de sorties. Il faut maintenant regarder du côté des entrées :

  • Les bourses d’études : fournie par l’Etat français via le CROUS, par d’autres organismes ou par des structures privée, les bourses peuvent représenter un financement non négligeable des études.
  • Le travail en tant que salarié : BEAUCOUP d’étudiant(e)s DOIVENT travailler pour financer leurs études. C’est un vrai problème, mais c’est une réalité. Cette entrée d’argent représente souvent quelques centaines d’euros par mois.
  • Le travail non salarié : garde d’enfant, garde d’animaux, fille au pair, etc. Autant de petits jobs étudiants qui peuvent permettre de générer une petite entrée d’argent.
  • La famille : on ne parlera pas « d’argent de poche », puisqu’il ne reste souvent pas longtemps dans la poche de l’étudiant…
  • Le prêt bancaire étudiant : permet de financer avec un taux 0 pendant plusieurs années ses études, ce prêt permet de déplacer l’ensemble de ces dépenses « à plus tard ». Ce choix n’est pas à faire à la légère, surtout si vous n’êtes pas garanti à 100 % d’obtenir un job à la fin de vos études.

A noter : Une nouvelle fois c’est à chacun de faire une liste complète de ses entrées d’argent en indiquant la périodicité de celles-ci.

Trouver un compte bancaire adapté

On rentre ici dans le cœur du sujet de cet article, à savoir le choix de la banque (en ligne ou pas), qui va accueillir votre argent.

Attention : sur Internet vous avez à disposition des carte bancaires prépayées et des cartes de crédit. Il est important de faire la différence entre carte bancaire (ou carte bleue) et carte de crédit. La première est rattachée à un compte, l’autre est un instrument de crédit, c’est à dire que l’argent n’est pas sur un compte, mais qu’à chaque dépense c’est une sorte de crédit qui va se déclencher et qui devra être remboursé. S’il ne l’est pas rapidement, gare aux intérêts.

Cet avertissement donné, nous pouvons continuer, sur le sujet des comptes bancaires. Il existe différentes offres :

  • La Banque Postale : propose des cartes jeunes à 3€ par mois pour les 18-25 ans, avec un découvert autorisé sans agios de 300€ par mois, modulable en fonction de vos garanties et de votre utilisation du compte.
  • BNP Paribas : propose une carte Electron à débit immédiat ou différé avec un tarif mensuel de 1€30 par mois. La classique est à 1€85.
  • Caisse d’Épargne : gratuite la première année (si offre toujours en cours), suivie d’un tarif à l’année en fonction de l’âge. Découvert autorisé sans agios en fonction de vos garanties et de vos habitudes de tenues de compte.
  • CIC : à partir de 16 ans, 2,05 €/mois pour un compte courant + une carte bancaire + Livret Jeune + Filbanque.
  • LCL : carte LCL ISIC ou carte Inventive, avec un coût pour des écoles partenaires : 1 €/mois pendant 2 ans pour la carte Inventive et dans les autres cas : 1 €/mois la première année puis 2 €/mois pour la carte Inventive MasterCard et 2,40 €/mois pour la carte ISIC MasterCard. Découvert autorisé sans agios : jusqu’à 400 €/mois et 700 € pour les étudiants des grandes écoles et des écoles partenaires.
  • Société Générale : découvert maximum de 460 € pendant cinq jours par mois (consécutifs ou non).
  • Monabanq (banque en ligne) : a partir de 2 €/mois, vous pouvez avoir accès à un compte, à une carte, et à une quarantaine de services. Deux cartes vous sont proposées : une carte VISA Classic pour 12 €/an avec plafond de retrait est fixé à 150 € pour 7 jours. Ou une carte (gratuite) de retrait uniquement.

Vous le voyez il existe de nombreuses offres. Ces chiffres ne sont donnés qu’à titre indicatifs et sont aptes à changés au cours du temps. Il faut donc que vous consultiez les « conditions tarifaires » de chaque banque.

Bon à noter également : il existe des sites qui permettent de connaître les offres spéciales proposées par les banques en ligne. De quoi faire entrer un peu d’argent en plus sur un compte en ligne (jusqu’à 130€ offerts en fonction des banques, voir https://www.ouvriruncomptebancaireenligne.net/). Les conditions d’admissions sont plus strictes que pour des comptes bancaires étudiants, mais si vous avez une tenues de compte sans découvert, ça peut être intéressant.

Vous l’avez compris, choisir un compte bancaire quand on est étudiant, n’est pas une mince affaire et mieux vaut prendre son temps pour bien choisir. Le choix une fois fait vous engage (sans que vous le sachiez) à partager votre vie avec la banque choisie pendant plusieurs années.

Notre conseil : choisissez une banque de réseau avec des conseillez disponibles, mais pas trop regardant sur les découverts. En effet certains agents par exces de zele ou certaines banques n’hésites pas à ficher banque de France des personnes pour seulement quelques euros de découverts. Il faut donc vous tourner vers une banque présente dans la ville de vos études et avec des facilités pour la prise de rendez-vous et une certaine flexibilité sur les découverts.